Api’soap

C’était mon expérience de début octobre.

Des mini savons tout (h)Api …
Api, de la ruche…évidement!

Dedans il y a les huiles/beurres/cire:

*Coco

*Olive

*Macadamia

*Karité

*Cire jaune d’abeille

Surgraissage 5% a l’huile de Sésame

Ajout:

Miel

Extrait de propolis (fait maison s’il vous plait 😀 )

Sans colorant , ni fragrance

Propriétés annoncées par SoapCalc

propriété soapcalc api'barPas eu besoin de mixer, la trace est arrivée très vite.

Ayant eu peur de la cire (dosé a 6.6%), j’ai opté pour de petits moules individuels.

soap7api soap H+24

Démoulage a J+1 sans aucun souci

 

Après 1 mois de cure:

pH  7,5- 8

Mousse très crémeuse, savon très dur

Je le referai très certainement, peut-être avec une fragrance, peut être pas! Le souci de la fragrance reste toujours l’allergie possible, donc…. voilà

 

 

Teinture de propolis

Et ouaiiiiiis la classe! Le voisin de la copine qui balance une boulette de Propolis pour moi!
Coooooool , réactif l’apiculteur!

Un peu de séchage, et hop mixage et bain d’alcool (pour fruit à 40°).

10 grammes de propolis dans 100 ml d’alcool pour cette fois ci.
teinture propolis

En fouillant sur le net j’ai pu lire que je n’avais pas besoin de séparer la cire puisque les cires sont insolubles à froid.

En 5 minutes mon alcool avait déjà pris une teinte orangée, dans 3 semaines je suppose qu’il sera très teinté.

C’est quoi la propolis?

‘La propolis est un complexe fabriqué par les abeilles à partir de leurs sécrétions et d’une série de substances résineuses, gommeuses et balsamiques. De consistance visqueuse, elle est recueillie par les abeilles sur certaines parties de végétaux. Les principales essences produisant de la propolis sont des conifères (écorce des pins, sapins, épicéas) et les bourgeons de plusieurs espèces d’aulnes, de saules, de bouleaux, de prunier, de frênes, de chênes et d’ormes, de peupliers (qui semblent être la source la plus importante) et du marronnier d’Inde.

L’ouvrière transporte cette résine dans les corbeilles de ses pattes arrières (de la même façon que le pollen). Ces pelotes sont d’une couleur allant du jaune-clair au vert-brun. Celles-ci ne sont pas stockées dans les alvéoles mais utilisées aussitôt par les maçonnes. Ces dernières les modifient en partie, par l’apport de leurs propres sécrétions (cire et sécrétions salivaires principalement), et l’appliquent au besoin. Plus l’endroit est chaud, plus le pourcentage de cire est important, la propolis étant visqueuse et collante aux alentours de 20 °C et devenant dure et cassante avec le froid ou le vieillissement. Il est donc logique de retrouver une propolis plus concentrée au niveau du trou d’envol et sur la tête des cadres.

Dans la ruche, la propolis a de multiples usages. C’est un mortier qui sert au colmatage des fissures ou interstices, à l’étanchéité contre l’humidité et le développement des moisissures, au renforcement de rayons ou parties défectueuses de la ruche et à la protection de la colonie par la réduction de l’entrée de la ruche. C’est également un vernis aseptisant déposé en fine couche à l’intérieur des cellules avant la ponte de la reine, ou pour lisser les parois intérieures de la ruche. Elle sert aussi à momifier les animaux intrus et morts (rats et souris par exemple) trop gros pour être évacués par les abeilles évitant ainsi leur décomposition.’ 
(extrait de wikipedia)

Pourquoi l’utiliser?

L’extrait de propolis est un remède contre tous les problèmes ORL, aphtes, brûlures et coupures (aide à la cicatrisation).

Pour les maux de gorge,  mettre 10 gouttes de l’extrait sur un sucre (laisser évaporer quelques minutes) et laisser se dissoudre le sucre dans votre bouche (pour un enfant 3 gouttes suffisent), à faire 3x/jours pendant 3 jours, puis 10 gouttes 1x/jour.

 

Tout le monde a un apiculteur a côté de chez lui, n’hésitez pas à préparer vos remèdes pour les maux de l’hiver !